Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jacques Teissier

 

sanglante  

La lecture du précédent roman de Laura Sadowski « la géométrie du tueur », remarquable thriller judiciaire, avait été pour moi un délice. Les personnages profondément humains et subtilement dessinés de Mélanie Vincent et de l’avocat Mathias Clay’ h, à l’opposé des caricatures que l’on peut rencontrer dans certains thrillers ainsi que l’intrigue, finement ciselée, m’avaient procurés quelques heures de lecture délicieuses.

Aussi étais-je impatient de pouvoir découvrir son dernier livre, « sanglante, sera ta fin », et heureux de savoir qu’il était vendu sur Amazon, en format e-book et en format papier, à un prix défiant toute concurrence pour un premier tirage... un élément qui n’est pas négligeable pour beaucoup de lecteurs !

 

 

Quand le procureur Humbert  propose à Franck Farraud – jeune avocat aux dents longues, mais qu’il ne parvient pas à affuter sur de grandes affaires – un dossier qui semble prometteur, celui-ci ne peut imaginer une seconde qu’il vient de tomber dans un traquenard professionnel qui risque de lui coûter sa carrière, et bien plus encore ! Et qu’il est en train de payer ainsi son côté « séducteur de femme mariée », un sport qui peut s’avérer dangereux quand la femme en question est mariée à un homme qui a le bras très, très long.

 

Un jeune franco-américain, Teddy Lamar, vient d’être arrêté en France. Il est accusé de trois meurtres épouvantables commis au cours d’un braquage de banque aux États-Unis. Lamar, qui reconnait sa participation au braquage, mais pas les meurtres, s’est réfugié en France où il se marie et se cache afin de ne pas être extradé : il sait qu’il ne pourra échapper à la peine de mort si son extradition est prononcée. Son exécution n’est pas le seul enjeu du futur procès : trois millions de dollars volés ont été cachés à l’issue du hold-up. Par qui ? Et où ? Mystère, mais là aussi Lamar est soupçonné et affirme ne rien savoir.

 

Farraud parviendra-t-il à éviter l’extradition à son client sachant que les dés sont pipés et que le piège s’est refermé sur lui dès qu’il a donné son accord pour défendre Lamar ?

 

Jusqu’où va l’entrainer cette défense, inédite pour lui, ultra médiatisée, mais qui peut en cas d’échec lui faire perdre tout crédit dans son milieu professionnel ? Peut-être jusqu’aux États-Unis, où il pourrait être amené à participer à un procès qui se déroulerait dans un système judiciaire qu’il connait mal.

 

D’entrée, l’intrigue nous prend et nous surprend, aussi bien par les enjeux personnels qui sont en cause (les vies de Lamar et de Farraud) que par la réflexion sous-jacente dans tout le roman entre les deux systèmes judiciaires américains et français. Car pour les lecteurs de polar, qui comme moi ne sont pas des juristes (on peut raisonnablement supposer que c’est la majorité), le système judiciaire américain que nous découvrons à travers des séries télé ou les polars de Grisham, Turow, Margolin ou même certains de Connelly, semble plutôt étrange avec son système accusatoire, le rôle déterminant du procureur et les négociations possibles entre celui-ci et la défense...

 

La rencontre entre Franck Farraud et Alicia Ortiz, une jeune avocate américaine qu’il va assister lors du procès prévu à Dallas, va nous permettre d’établir des points de comparaison entre les deux systèmes en balayant au passage quelques clichés que nous pourrions encore trimbaler sur les imperfections criantes de la machine judiciaire américaine par rapport à la nôtre. C’est un élément très intéressant du roman, mais évidemment ce n’est pas le seul ! Car le suspense est présent à chaque page, instillé par une intrigue tirée au cordeau comme par l’écriture de Laura Sadowski, sèche, nerveuse, d’une efficacité redoutable. Et aussi par toutes les questions que se pose le lecteur à chacune des pages : Farraud va-t-il se sortir du guêpier dans lequel il s’est fourré en acceptant le dossier Lamar ? Celui-ci parviendra-t-il à sauver sa vie ? Est-il d’ailleurs aussi innocent des meurtres et du vol des trois millions de dollars qu’il l’affirme ? Que va donner la coopération entre Alicia et Franck ? Quelle est la véritable personnalité du procureur Wander Giesen, un homme épouvantable, que l’on adore détester ?

 

Certaines réponses seront apportées à la fin du livre... mais pas toutes ! En effet, l’histoire reste ouverte à une suite qui est visiblement prévue par Laura Sadowski. Une suite, inutile de le dire (mais je le dis quand même) que je vais attendre avec impatience !

 

Laura Sadowski se présente, dans ce nouveau roman, comme un des meilleurs auteurs de polars/thrillers français contemporains. Un auteur qu’il faut suivre et qui a en elle toutes les qualités nécessaires pour voir son talent éclater au grand jour : capacité à bâtir une intrigue solide, personnages suffisamment complexes pour accrocher l’intérêt du lecteur, écriture fluide, d’une grande efficacité, qui maintient constamment le lecteur en haleine...

 

À ceux qui ne la connaissent pas encore, je ne donnerai qu’un seul conseil : ne ratez ce livre sous aucun prétexte, vous allez connaitre un vrai bonheur de lecture !

 

 Sanglante, sera ta fin
Laura Sadowski
La nuit noire éditions
Version papier 326 pages ; 8,46 € (broché)
En e-book : 6,49 €

Commenter cet article

Jacques 26/01/2013 17:13


Oui, Foumette, tu as raison: Laura Sadowski est vraiment un auteur très intéressant, je suis sûr que tu ne seras pas déçue par ta lecture.

Foumette 26/01/2013 11:19


Trop hâte de lire ce livre!!! Je suis très fan de cette auteure!!!!