Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jacques Teissier

lhommedekaboul.jpgAprès plusieurs mois de sélections et de discussions, le prix 2012 du polar francophone des chroniqueurs de "Un polar-collectif" a été attribué à Cédric Bannel pour son remarquable roman : L'homme de Kaboul, publié par les éditions Robert laffont.

 

Ce prix a fait l'objet de longues discussions et de nombreux échanges entre les chroniqueurs, puisqu'il a été initié au mois de décembre 2011. Les chroniqueurs ont établi une liste des 36 polars francophones publiés en 2011 qu'ils jugeaient les plus intéressants. La discussion a permis finalement d'aboutir à une sélection de deux titres : Le Mur, le Kabyle et le marin, d'Antonin Varenne (éditions Viviane Hamy) et L'homme de Kaboul et les chroniqueurs ont finalement choisi au dernier tour l'Homme de Kaboul,

 

Quelques avis de chroniqueurs sur le livre :

(...) ce roman est totalement prenant et je ne voudrais surtout pas gâcher votre plaisir de découvrir au fur et à mesure les tenants et aboutissants de l'intrigue, bourrée de rebondissements et de suspense. Sachez qu'on parle ici de religion, de guerre, d'honneur, de falsification, de manipulation, de chantage, de trahisons, de contrats juteux, de malversations, de politique, d'amour aussi... bref le mélange est plutôt détonnant et le roman passionnant de bout en bout ! (Liliba)

Une intrigue intéressante, passionnante et bien ficelée qui nous fait voyager entre la Suisse et l'Afghanistan, à pieds ou au volant de vieux 4x4 Toyota déglingué sur des chemins terreux et dangereux, en compagnie de personnages bien variés; des salopards, des faux-culs, des paumés, des trafiquants, des terroristes, des femmes soumises, violées et humiliées mais aussi des femmes fortes et combattantes. (Paco)

Le cadre de ce roman dépasse celui des polars classiques, même si, comme le dit Paco dans sa chronique récente, l’intrigue policière est aussi passionnante que bien ficelée. Mais la découverte de l’Afghanistan qu’il nous permet est vraiment originale et elle m'a laissé un souvenir inoubliable. La documentation sur laquelle il s’appuie, ainsi que les afghans de tous bords qu’il a rencontrés et avec qui il a discuté, donnent une grande richesse et une forte crédibilité au livre. (Jacques)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article